Journées Européennes du Patrimoine 2015

l’AudaB sur les traces du logis seigneurial

Le 19 septembre dernier, l’AudaB ouvrait ses portes au public afin de lui faire découvrir l’hôtel particulier dans lequel elle est installée depuis 2001.

Probablement érigé à la charnière du XVème et du XVIème siècle, l’Hôtel Jouffroy est l’un des rares hôtels particuliers du faubourg Battant. D’abord logis seigneurial, auberge du Lion vert au XVIIIème siècle, puis auberge du Mouton Noir au XIXème, il tombe dans l’insalubrité au XXème siècle avant d’être racheté par la Ville de Besançon dans les années 1980. Une restauration exemplaire de l’ensemble de l’îlot est ensuite menée et lui permet de rouvrir en 1990 sous l’aspect qu’on lui connaît aujourd’hui.

Principalement occupé par les bureaux de l’AudaB, l’Hôtel Jouffroy n’est jamais accessible au public. Dans le cadre du 50ème anniversaire du secteur sauvegardé de Battant, la Renaissance du Vieux Besançon a donc sollicité l’AudaB pour permettre une ouverture exceptionnelle des locaux aux visiteurs des Journées Européennes du Patrimoine 2015. L’Agence a bien entendu répondu favorablement à l’invitation. Un peu plus d’une cinquantaine de personnes sont venues découvrir les plafonds à solives apparentes, les cheminées imposantes, les coussièges discrets mais nombreux, les bureaux aux décors XIXème ou encore la fabuleuse charpente à chevrons-portant-fermes de l’édifice.

 

Pour ceux qui n’ont pu se rendre aux visites, une plaquette sur l’Hôtel Jouffroy a été éditée par l’AudaB : Hôtel Jouffroy : Sur les traces du logis seigneurial. Téléchargeable, elle vous permettra de décrypter les éléments clefs à l’extérieur du bâtiment et de découvrir quelques caractéristiques fonctionnelles et décoratives de l’intérieur de cet édifice remarquable.

Téléchargez la publication Zoom Sur « Hôtel Jouffroy, sur les traces du logis seigneurial »

 

A voir : exposition « Battant, vie d’un secteur sauvegardé », du 19 septembre au 29 novembre 2015 au 52 rue Battant à Besançon.

Organisée par la Maison de l’Architecture de Franche-Comté en partenariat avec la DRAC de Franche-Comté, et la Renaissance du Vieux Besançon, l’exposition part à la découverte de l’histoire du quartier Battant et la mise en œuvre de son plan de sauvegarde de 1965 à aujourd’hui. 50 ans de vie et de projets : des projets non réalisés à ceux qui ont permis le renouvellement de ce quartier et le maintien d’une population attachée à ce site. Un parcours commenté est possible sur demande.